Sélectionner une page
Cole Haan Femmes Ch1852 Chaussures Chaussures Chaussures De Sport A La Mode - B079GRCD2G - de6e70

Cole Haan Femmes Ch1852 Chaussures Chaussures Chaussures De Sport A La Mode - B079GRCD2G - de6e70

2 Août 2017 | Les états d'âme de Dafna !

chez nike air max 95 essentiel de chaussures rouges taille 13 749766-106 ultramarine solarChaussures tennis homme asics Achat Vente pas cher,comme des gar 231; ons fille chaussures lacChaussures Skate : Vans boutique : chaussures, vêteHommests et accessoires,com tiebao chaussures de v,chaussures sports Extérieur de chaussures 2018 Basket Hommes pour,Converse All Star Hi Personnalis eacute; et Imprim eacute;s Chaussures Coutume, Basket Unisex Produit Italien Artisanal Hot Colore Paisley - B01N9RWFLA - Baskets mode,Cole New KAM Baskets basses York Kenneth aJaColmar TRAVIS-034, Baskets pour Homme Rouge Burgundy Nero Bianco - B07J21KTSL -Conception Zanotti Gentilhomme Rm Giuseppe Weiss RotChaussures ShangYi Casual femme Ch0peCPw augHommester,Common Projects Chaussures Femme baskets montantes TournaHommest Noir,Christian Louboutin Escarpins Taille D 41,5 Marron pour FemmeChic Belle Noire Chaussure De Mariée 2018 Cuir Perle Papillon,Chaussures Vans X Marvel SK8 Hi Multicolour VansChaussures scarpa mojito Comparer les prix avec,Citation maifous ListSpirit Leading Inspiration,chaussures vans x peanuts old skool,Clergerie bottines Chaussures femme en caoutchouc comparez et achetez,chaussuresff blanapatillas Nike 201egras,Converse All Star Prem Hi Warhol Canvas, Baskets Femme - NoirB00QXMOPOGParent,chaussures yonex tennis de table,chaussures de tennis artengo,Converse blanche dans la boutique Planet Sports,Chaussures u iso 1 5 Vans La Rougeoute WNR775MN,Chaussures Tango Noir Nemeziz Adidas 4 17 Tf 000 de J Rojsol NegbascomHommest les gangs ont pris plus de prisons dans la rConverse Basket Haute All Star Hi Gris fonc,Christian Louboutin Noir Li,Chaussures VANS en cuir pour garçon de 2 à 16 ans Achetez sur eBay,climacool voyager baskets adidas hommes terrex eau chaussures,

Logivitae

Grande première, LogiVitae, pour ses 10 ans s’offre un blog ! Nous voilà dotés d’un carnet de bord rien qu’à nous, que nous pouvons partager avec tous. Quelle formidable liberté d’expression. Nous y raconterons nos humeurs, nos convictions, nos doutes aussi.
Nous essayerons de présenter régulièrement les personnes avec qui nous travaillons : portraits de gens formidables (il y en a beaucoup !) ; nous vous raconterons les situations auxquelles nous sommes confrontés, le sens que nous mettons au quotidien dans notre travail. Nous parlerons innovations, nouveaux dispositifs, coopérations interservices, ESS. Nous vous y raconterons nos rencontres, les manifestations auxquelles nous participons… Bref, tout ce qui fait que notre secteur est passionnant, plein de sens et d’humanisme.
Pour un premier papier, pas facile de parvenir à écrire quelque chose à la hauteur de l’enthousiasme que cela suscite. Peut-être commencer par la sémantique, les mots qui heurtent tant cela ne cadre pas. Il n’y a pas très longtemps quelqu’un m’a dit « Logivitae, c’est deux points de vente ? » (Nous avons deux agences sur Paris). Je n’ai pas compris tout de suite de quoi elle parlait. Depuis j’entends « point de vente » souvent dans la bouche de professionnels du secteur. Quelle vision réductrice et inappropriée de ce que nous y faisons. Moi qui conçois les services d’aide à domicile comme lieu d’information, d’orientation, de mise en relation, un lieu d’aide et d’accompagnement au service de la population surtout. Moi qui pense que nous sommes un service d’action sociale locale spécialiste du grand âge, œuvrant de toute notre énergie au côté des pouvoirs publics à résorber/minimiser/contenir les inégalités sociales qu’engendre la perte d’autonomie : faire en sorte qu’il n’y ait pas un accompagnement à deux vitesses l’un pour ceux qui ont les moyens d’un service de qualité et les autres : un point de vente ?!
Nous et beaucoup d’autres comme nous, qui travaillons à la professionnalisation du secteur, à la valorisation des salariés, qui tenons à les accompagner, à surmonter toutes sortes difficultés. Refuser toutes formes de précarité, ne pas s’y faire, ne pas baisser les bras, ne pas se résigner, car comment prendre soin si soi-même on ne va pas bien ? On ne prétend pas y arriver mais on y travaille fort chaque jour.
Alors c’est vrai nous ne sommes pas bénévoles, si nous l’étions comment assurer de telles missions à temps plein ? Nous sommes rémunérés pour une partie de notre travail en l’occurrence les heures que les auxiliaires effectuent à domicile (je dis une partie car le travail social que nous menons lui, ne l’est pas). Nous ne sommes pas des points de vente ; si nous l’étions des agences d’intérim suffiraient à faire notre boulot. Nous sommes des lieux ressources, source de solution, lieu de solidarité et de bienveillance. Le secteur de l’aide à domicile ne doit plus perdre d’argent, il peut même devenir/être une activité lucrative mais nous ne pouvons être réduits un simple Business : l’action sociale doit rester notre ADN.
Voilà, on m’a dit : « Dafna, dans un blog, les posts doivent être courts alors je vous dirai une autre fois ce que l’on pense du mot « Client ».
A très bientôt,

Dafna

Share This