Sélectionner une page
ECCO Titanium Titanium Titanium Noir SHAPE POINTY SLEEK AKFJKZ d3df4b

ECCO Titanium Titanium Titanium Noir SHAPE POINTY SLEEK AKFJKZ d3df4b

2 Août 2017 | Les états d'âme de Dafna !

Femme Baskets mode Skechers 12431,En Gros Nike Air Max 2015 Chaussures Nike Air Max 2015 Hommes,Escarpins Unisa Logan pour Femme Chaussureacets GeoARNABY,Été plate forme de zip côté chaussures chaussures femme puÉlèves,Dynafit Alpine Pro Trail running Chaussures homme site en ligne,En France nike Air Max 97 Noir Soldes Solde VeteHommest Homme Nike,DsquaRouge2 Entreprise de chaussures Les dernien 2010 Femme nike lunareclipse,Femme Chaussures LEMAI 2018 Nouveau Reebok noir Reebok Classic,el6wfi Derbies Lloyd POWELL Marron Chaussures Homme FranceEtude de Cas : Fanny Chaussures Le nouveau chausseur du web,EUROHIKER - Beige - Taille 41 EU - B005B4X28C -DVS FARAH MID Chaussures de skate Marron chambray,Dolce Gabbana chaussures en satin noir peau de serpent Talon Taille RWW 198,ds 2014 nike kd vi ext qs 652120-900 de kevin durant floral kd6 nsw qsdolce amp; gabbana mocassins - hommes dolce amp; gabbana mocassins en ligne le royaume - uni - 11515478mk,Exclusif Asics Homme Chaussures Chaussures Indoor Gel Blast 6,ebarrito bottes - femmes ebarrito sn bottes en ligne le royaume - uni -Femme Ballerine Le de Confort pour Plat rond Satin Chaussures 5doctor martens con cavallino zebrato e borchie quadre argentoFemme 77135 Dont la qualit,Dynafit Chaussures Feline Ultra noir orange jaune Multicolour,Economies Nike Air Max 270 Homme Bonnes BP34001924 Affaires,Elobaby Femmes Chaussures De Mariage Talons Hauts Bout Ferm,En gros Usine Pas Cher Prix Soie Chaussure Femme Talon Strass Perles,Donald J Pliner par Russell Bromley Marron cheville bottes en cuir taille,Dockers by Gerli 20AY003 400320 Chaussures de sports extérieurs,EI 1%zGj Soldé les chaussures pas cher adidas Chaussures 2018 nouvelfaib le Noir-max nike air jordanie 12 reurotec worktough hommes ; s Noir safety formateurs -

Logivitae

Grande première, LogiVitae, pour ses 10 ans s’offre un blog ! Nous voilà dotés d’un carnet de bord rien qu’à nous, que nous pouvons partager avec tous. Quelle formidable liberté d’expression. Nous y raconterons nos humeurs, nos convictions, nos doutes aussi.
Nous essayerons de présenter régulièrement les personnes avec qui nous travaillons : portraits de gens formidables (il y en a beaucoup !) ; nous vous raconterons les situations auxquelles nous sommes confrontés, le sens que nous mettons au quotidien dans notre travail. Nous parlerons innovations, nouveaux dispositifs, coopérations interservices, ESS. Nous vous y raconterons nos rencontres, les manifestations auxquelles nous participons… Bref, tout ce qui fait que notre secteur est passionnant, plein de sens et d’humanisme.
Pour un premier papier, pas facile de parvenir à écrire quelque chose à la hauteur de l’enthousiasme que cela suscite. Peut-être commencer par la sémantique, les mots qui heurtent tant cela ne cadre pas. Il n’y a pas très longtemps quelqu’un m’a dit « Logivitae, c’est deux points de vente ? » (Nous avons deux agences sur Paris). Je n’ai pas compris tout de suite de quoi elle parlait. Depuis j’entends « point de vente » souvent dans la bouche de professionnels du secteur. Quelle vision réductrice et inappropriée de ce que nous y faisons. Moi qui conçois les services d’aide à domicile comme lieu d’information, d’orientation, de mise en relation, un lieu d’aide et d’accompagnement au service de la population surtout. Moi qui pense que nous sommes un service d’action sociale locale spécialiste du grand âge, œuvrant de toute notre énergie au côté des pouvoirs publics à résorber/minimiser/contenir les inégalités sociales qu’engendre la perte d’autonomie : faire en sorte qu’il n’y ait pas un accompagnement à deux vitesses l’un pour ceux qui ont les moyens d’un service de qualité et les autres : un point de vente ?!
Nous et beaucoup d’autres comme nous, qui travaillons à la professionnalisation du secteur, à la valorisation des salariés, qui tenons à les accompagner, à surmonter toutes sortes difficultés. Refuser toutes formes de précarité, ne pas s’y faire, ne pas baisser les bras, ne pas se résigner, car comment prendre soin si soi-même on ne va pas bien ? On ne prétend pas y arriver mais on y travaille fort chaque jour.
Alors c’est vrai nous ne sommes pas bénévoles, si nous l’étions comment assurer de telles missions à temps plein ? Nous sommes rémunérés pour une partie de notre travail en l’occurrence les heures que les auxiliaires effectuent à domicile (je dis une partie car le travail social que nous menons lui, ne l’est pas). Nous ne sommes pas des points de vente ; si nous l’étions des agences d’intérim suffiraient à faire notre boulot. Nous sommes des lieux ressources, source de solution, lieu de solidarité et de bienveillance. Le secteur de l’aide à domicile ne doit plus perdre d’argent, il peut même devenir/être une activité lucrative mais nous ne pouvons être réduits un simple Business : l’action sociale doit rester notre ADN.
Voilà, on m’a dit : « Dafna, dans un blog, les posts doivent être courts alors je vous dirai une autre fois ce que l’on pense du mot « Client ».
A très bientôt,

Dafna

Share This